Logo Corbe & associés

Découvrir les pratiques narratives

22 juin 2020
“Découvrir les pratiques narratives"
Programme et inscriptions : www.human-coaches.com

Oser le changement…

Tout a commencé par un simple ordinateur encastré dans un mur…

Physicien, informaticien et professeur, l’indien Sugata Mitra a mené une expérience révolutionnaire pour démontrer la capacité des enfants à s’auto-instruire en groupe et avec le soutien bienveillant de mamies bénévoles.

corbe1

Convaincu que l’auto-organisation est une porte d’accès au savoir, Sugata Mitra a imaginé le dispositif « a hole in the wall » qu’il a expérimenté auprès des enfants des bidonvilles de Delhi.

Âgés de 6 à 14 ans, les enfants ont eu libre accès, par une fente de la taille d’une main d’enfant, à un ordinateur encastré dans le propre mur du bureau du Professeur Mitra.

Pour s’approprier l’outil, les enfants ont inventé leur propre vocabulaire, appris les mots d’anglais indispensables et, très vite, découvert le surf sur Internet.
Au bout de huit mois d’expérience les enfants ont non seulement acquis de solides compétences informatiques mais ils ont également renforcé leur niveau scolaire.
Renouvelée dans d’autres villes d’Inde, du Cambodge et d’Afrique, cette expérience a généré les mêmes résultats auprès de nouveaux groupes d’enfants, démontrant la capacité des enfants à apprendre, non pas seuls, mais en groupe par échanges d’expériences, et par imitations.

corbe2

Le professeur Mitra a remarqué, lors de ses différentes expériences, que les enfants travaillaient mieux lorsqu’ils étaient stimulé et encouragé par des adultes derrière leur épaule.

Qui pouvait mieux encourager et féliciter des enfants qu’une grand mère s’est-il dit. C’est ainsi que naquit le projet SOLE (Self Organised Learning Environment) plus communément appelé le « Granny Cloud » (le Cloud des mamies) qui relie, à distance, des mamies anglaises et des enfants indiens.

Ce sont aujourd’hui pas moins de 300 mamies anglaises qui consacrent une heure de leur temps, à échanger, via skype, avec les enfants des bidonvilles et des villages indiens. Ces e-Mediateurs leur lisent des histoires, jouent avec eux et discutent de leur deux pays, suscitant questions et recherche d’informations. Malgré les différences de culture et de langue, les mauvaises connexions internet, les coupures d’électricité les enfants ont très vite progressé.

Après une seule séance les enfants ont capté des tournures telles que « permettez-moi de vous dire », « je vous demande pardon » … Et ont commencé à les utiliser dans les conversations.

Comme le dit l’une des e-Mediateur « J’ai appris que les enfants sont les mêmes partout dans le monde, peu importe leur situation. Ils aiment tous jouer et apprendre. J’ai appris la patience, l’humilité et la persévérance. » « Le projet n’est pas seulement un outil pédagogique innovant mais aussi un exemple de la façon dont les enfants peuvent combler les différences économiques, culturelles et religieuses »

Le projet « Granny Cloud » a été étendu à quatre écoles en Colombie et fonctionne désormais dans les écoles de Gateshead au Royaume-Uni où le niveau d’alphabétisation est inférieur à la moyenne nationale. Dans ce dernier cas les écoles souhaitent profiter des e-Mediateurs pour stimuler un apprentissage précoce de la lecture chez les enfants.

Le potentiel d’e-Mediateurs est infini car nombreuses sont les personnes qui peuvent partager une expertise ou un savoir-faire : ingénieurs à la retraite, médecins, éducateurs, artistes…

Il serait formidable que ce projet soit repris par une grande organisation pour une propagation au niveau mondial.

 

Pour en savoir plus :

Une réponse à “Tout a commencé par un simple ordinateur encastré dans un mur…”

  1. j’adore cette histoire … en fait nous sommes entourés de systèmes auto-régulés, cad non soumis à des lois, et nous ne le savons pas … par exemple, l’approvisionnement alimentaire des villes …

Laisser un commentaire


Corbe & Associés Conseil - Copyright 2020 - Design by kinoa.comPlan du site | Mentions légales